Caractères mobiles & Pascale Favre

Caractères mobiles & Pascale Favre

Nyon-lieu

Cheminer dans la ville, longer ses façades, s’y engouffrer, se souvenir, imaginer et enquêter : le collectif Caractères mobiles, accompagné de Pascale Favre, dessinatrice, est en résidence à eeeeh! La Grenette. Il vous invite à écrire la ville ensemble, à en faire la matière d’une autre vie à laquelle on ne prête pas attention, à fabriquer un livre à partir des
itinéraires quotidiens de chacun·e.

Du 29 août au 14 septembre 2019 le collectif d’auteurs Caractères mobiles et la dessinatrice Pascale Favre sont en résidence à l’espace eeeeh! La Grenette et présentent Nyon-lieu, un terrain d’expérimentation littéraire ouvert sur la ville : performances, lectures, dessins, ateliers d’écriture et confection d’un livre collectif avec les éditions Ripopée sont au programme.

Le public est invité à venir écrire librement lors des heures d’ouverture de la galerie.

Vernissage et lectures :
samedi 31 août dès 18h

Ateliers d’écritures organisés avec la bibliothèque
de Nyon :
jeudi 29 août et jeudi 5 septembre de 18h à 20h
(inscriptions à bibliotheque.adultes@nyon.ch)

Présentation de la publication Nyon-lieu:
jeudi 12 septembre à 18h

Ouverture de l’espace eeeeh!
du mercredi au vendredi de 16h à 19h,
samedi de 11h à 15h et sur rendez-vous.

Résidences d’étéeeeeh!

Résidences d’étéeeeeh!

Ces temps précieux de résidences sans obligation de production nous semblent essentiels et trop rares. Valentine Paley a d’abord investi les locaux avec sa recherche pour son prochain spectacle « Frau Troffea », puis Aurelie Dubois s’est emparé du lieu pour poursuivre son travail d’installation et d’écriture dont nous  aimons la pratique et que nous souhaitons soutenir. Avant d’accueillir Timothée Messeiller.

Cet été, l’espace se trouve livré entre les mains d’artistes. Bel été et nous vous attendons nombreuses•x le 9 août!

PLATS DE RESISTANCE – Shani Lawrence & Robert Oreland

VERNISSAGE VENDREDI 21 JUIN A 18h00 !

PLATS DE RESISTANCE

Shani Lawrence et Robert Ireland

Du vendredi 21 juin au 13 juillet 2019 LECTURE CANNIBALE ET MINNE samedi 6 juillet, lecture à 11h suivi d’un apéritif anthropophage, «images amies» de Robert Ireland, publication des éditions art & fiction

Stamm

STAMM

Du 10 au 13 juin, permanence pour la grève féministe du 14 juin 2019

Ateliers préparatifs en journée et évènements chaque soir!

Avec l’intervention sur les vitrines de l’artiste Cécile N’Duhirahe

 

Dimanche 9 juin dès 10h à l’espace d’art eeeeh ! journée ATELIER réalisation d’une cape magique cosmique géante pour la parade du 14 juin avec Ilithya Gennai et Chloé Démétriadès. Bienvenue à toutes et tous !

 

Lundi 10 juin 19h30 : projections d’une sélection de films du centre audiovisuel d’archives féministes et queer Simone de Beauvoir de Paris

Mardi 11 juin 19h : discussion ouverte « Consentement? Mais encore? » avec Hélène Upjohn et Caroline Jacot-Decombes

Mercredi 12 juin 19h : soirée en collaboration avec les associations le Lieu-dit et 24.9 « agir pour accueillir » autour des problématiques que rencontrent les femmes migrantes en Suisse.

Jeudi 13 juin 17h30 : échappée à vélo, rejoignez la!
20h : concerts d’Emma Souharce, Julie Semoroz et NUR

 

Emma Souharce vit avec ses instruments électriques et électroniques qu’elle transforme et manipule tantôt comme des jouets, tantôt comme des outils de décomposition massive. Avec une liberté de mouvement déconcertante, entre caresses lo-fi et hurlements de micro-machines, elle sculpte dans la matière sonore pour en extraire les plus subtiles harmonies et dissonances. A travers ses paysages à la physicalité turbulente et accidentée, cette alchimiste ritualiste travaille une transe issue d’une suite de mouvements intenses à la résolution bienveillante, avec la secrète ambition d’atteindre des états symbiotiques complets.

∆ internet

∆ biblioteqmdulair

∆ copypasta éditions

 

Julie Semoroz est chanteuse, artiste sonore et directrice de projets artistiques. Elle sculpte le son à l’aide de plusieurs sources telles que du field recordings, des micros en direct ainsi que sa voix avec des éléments software et hardware. Elle propose des pièces sonores comme des voyages intérieurs dans l’inconscient où l’on pénètre des zones d’ombres. Son travail interroge le rapport de l’individu au temps mécanique et organique dans ses pratiques corporels et questionne la société postindustrielle consumériste et les nouvelles technologies. Dans une recherche d’écologie au sens de « l’habitat », Julie Semoroz pose la question de comment habiter nos corps et nos vies dans la société.

 

https://juliesemoroz.ch/

https://jmosound.bandcamp.com/

https://soundcloud.com/juliesemoroz

 

NuR

Nichts Neues; Nur NuR

Thee total sonic fallout, conducted by traffucked, severely screwed and always delayed sphere recordings, saturated with no reason, no logic and no input. A nihilistic sound manifesto, for thee last ones and thee retarded.

 

Julie Deck Marsault

Julie Deck Marsault vient mi-avril avec des images et des mots, passer une semaine à Nyon pour construire une nouvelle histoire chaque jour sur les grandes surfaces vitrées de l’espace Eeeeh! Elle parlera des routes tranquilles, d’absorption, de l’ouverture de la chasse, du camion de la coopérative laitière, du silence et de la boue et tout, et tout = de la campagne où elle vit. Elle sera sur place toute la semaine, vous pourrez frapper au carreau pour discuter avec elle et découvrir d’autres projets apportés à l’occasion !

Lexico Records on tour

 

 

Lexico Records, label indépendant fondé par Swann Thommen en 2018, a pour but de promouvoir des projets uniquement audiovisuels dans le champ des musiques électroniques et expérimentales. À l’ère du numérique, Lexico diffusera les albums uniquement via YouTube, reconnaissant ainsi l’importance de la plateforme de partage de vidéos. Avec un unique canal de diffusion pour l’écoute et la visualisation des projets, le label mise sur une nouvelle manière de consommer la musique. En parallèle à cette démarche le label chercher à promouvoir ces sorties dans des lieux prêts à accueillir cette dimension audiovisuelle (espaces d’art, cinéma, club,etc…).

Lexico Records sera en tournée dans différents lieux de suisse romande pour vernir quatre nouvelles sorties de Julie Semoroz, Layer V et Nimy, Antoine Siron et Vincent de Vevey et Primitive Trails entre mars et avril 2019.

HF | JMO
Durée: 15 min

Par l’utilisation d’un détecteur à hautes fréquences, Julie Semoroz extrait les ondes électromagnétiques des réseaux et antennes environnants. Il en émerge un matériau sonore brut, lui-même façonné, contrôlé et redéployé dans l’espace, rendant perceptible l’incessant bombardement d’interférences auxquelles est soumis l’homme civilisé. La dimension visuelle quand à elle est développée par Swann Thommen, artiste visuel, et propose une vidéo en image de synthèse s’interrogeant sur les conséquences physiques de ces intérférences dans des espaces privés.

spoutnik

Sonomorphies | Antoine Siron et Vincent de Vevey
Durée: 30 min

Qu’est-ce qu’une cause? qu’est-ce qu’un effet? est-ce qu’on peut juste dire que c’est du son? est-ce qu’on est sûr de ce qui a produit ce son? est-ce que le bruit du train est vraiment le bruit du train? est-ce que le son de l’avion au loin n’est pas celui de la trainée nuageuse qu’il laisse derrière lui, plutôt? Toujours des images, associées, à dissocier de leur effet, et le son lui s’associe, presque naturellement? ou culturellement? ou socialement? Une brume, lourde, imposante mais ignorée, conséquence et à la fois cause, dépose un flou général, un doute ; réalité et rêve, hallucination tangible. Perpétuel remous de l’activé à l’activant, déclenché par l’activant pour l’activé, activé par l’activé pour l’activant. Le son? Lequel?

spoutnik

Reflect Lab | Layer V & Nimy
Durée: 35 min

Collaboration alliant les animations de Nils Michelutti et la musique de Luca Kasper, Reflect lab est une performance d’une demi-heure gravitant autour du phénomène optique de réflexion. Ce terme guide les deux artistes au long de leurs compositions, tant concernant le format de leur échange que la nature des images et des sons générés. La préparation de la représentation est nourrie par le partage fréquent d’éléments du monde visuel vers le sonore et vice versa. Entre un univers 3D aux architectures mathématiques et une atmosphère sonore méditative, Re ect lab est une forme hybride, née du VJing et de l’illustration sonore.

spoutnik

Helios Horses | Primitive Trails
Durée: 30 min

Helios Horses exprime la force jaillissante d’une nature indomptable et magnétique. Les chevaux du soleil plus puissant que tout, guide notre musique jusqu’au plus profond du cosmos. Les images dansent avec les sons et deviennent matière.

spoutnik

The Drone Chronicles – Rob Van Leisjen

 

En présence de l’artiste: samedi 30 mars, jeudi 4 avril, vendredi 5 avril, samedi 6 avril

The Drone Chronicles

L’exposition The Drone Chronicles met en scène le travail de recherche conséquent que Rob van Leijsen mène depuis plusieurs années sur les drones. Il y présente avant tout un diptyque de livres qui montre l’évolution et l’intégration des drones dans notre société civile depuis l’invasion américaine en Afghanistan en 2001 jusqu’a aujourd’hui. La récente réédition et l’extension du projet présenté à l’espace eeeeh!, vise en outre une prise de conscience collective de la présence et de l’usage des drones, et a pour but d’atteindre un public plus large grâce à sa publication aux éditions Centre de la Photographie Genève et Spector Books.

D’une part la production exponentielle de nombreux types de drones est présentée par un catalogue extensif qui inclut tous les modèles introduits sur le marché public ou développés dans un but défensif par des états entre 2001 et 2016. D’autre part, les possibilités d’utilisation et les questions éthiques et politiques sont traitées dans un deuxième livre qui rassemble les articles de presse marquants au sujet des drones dans le monde entier.

En 2018 Rob van Leijsen (1983, Tilburg, Pays-Bas) a reçu le Prix artistique de la Ville de Nyon, sa première publication personnelle « Art Handling in Oblivion » a été primée parmi les plus beaux livres suisses en 2014. C’est un graphiste pluridisciplinaire basé à Genève. Sa pratique porte principalement sur des projets culturels, notamment dans les domaines du design de l’édition ainsi que dans la recherche.