Julie Deck Marsault

Julie Deck Marsault vient mi-avril avec des images et des mots, passer une semaine à Nyon pour construire une nouvelle histoire chaque jour sur les grandes surfaces vitrées de l’espace Eeeeh! Elle parlera des routes tranquilles, d’absorption, de l’ouverture de la chasse, du camion de la coopérative laitière, du silence et de la boue et tout, et tout = de la campagne où elle vit. Elle sera sur place toute la semaine, vous pourrez frapper au carreau pour discuter avec elle et découvrir d’autres projets apportés à l’occasion !

Lexico Records on tour

 

 

Lexico Records, label indépendant fondé par Swann Thommen en 2018, a pour but de promouvoir des projets uniquement audiovisuels dans le champ des musiques électroniques et expérimentales. À l’ère du numérique, Lexico diffusera les albums uniquement via YouTube, reconnaissant ainsi l’importance de la plateforme de partage de vidéos. Avec un unique canal de diffusion pour l’écoute et la visualisation des projets, le label mise sur une nouvelle manière de consommer la musique. En parallèle à cette démarche le label chercher à promouvoir ces sorties dans des lieux prêts à accueillir cette dimension audiovisuelle (espaces d’art, cinéma, club,etc…).

Lexico Records sera en tournée dans différents lieux de suisse romande pour vernir quatre nouvelles sorties de Julie Semoroz, Layer V et Nimy, Antoine Siron et Vincent de Vevey et Primitive Trails entre mars et avril 2019.

HF | JMO
Durée: 15 min

Par l’utilisation d’un détecteur à hautes fréquences, Julie Semoroz extrait les ondes électromagnétiques des réseaux et antennes environnants. Il en émerge un matériau sonore brut, lui-même façonné, contrôlé et redéployé dans l’espace, rendant perceptible l’incessant bombardement d’interférences auxquelles est soumis l’homme civilisé. La dimension visuelle quand à elle est développée par Swann Thommen, artiste visuel, et propose une vidéo en image de synthèse s’interrogeant sur les conséquences physiques de ces intérférences dans des espaces privés.

spoutnik

Sonomorphies | Antoine Siron et Vincent de Vevey
Durée: 30 min

Qu’est-ce qu’une cause? qu’est-ce qu’un effet? est-ce qu’on peut juste dire que c’est du son? est-ce qu’on est sûr de ce qui a produit ce son? est-ce que le bruit du train est vraiment le bruit du train? est-ce que le son de l’avion au loin n’est pas celui de la trainée nuageuse qu’il laisse derrière lui, plutôt? Toujours des images, associées, à dissocier de leur effet, et le son lui s’associe, presque naturellement? ou culturellement? ou socialement? Une brume, lourde, imposante mais ignorée, conséquence et à la fois cause, dépose un flou général, un doute ; réalité et rêve, hallucination tangible. Perpétuel remous de l’activé à l’activant, déclenché par l’activant pour l’activé, activé par l’activé pour l’activant. Le son? Lequel?

spoutnik

Reflect Lab | Layer V & Nimy
Durée: 35 min

Collaboration alliant les animations de Nils Michelutti et la musique de Luca Kasper, Reflect lab est une performance d’une demi-heure gravitant autour du phénomène optique de réflexion. Ce terme guide les deux artistes au long de leurs compositions, tant concernant le format de leur échange que la nature des images et des sons générés. La préparation de la représentation est nourrie par le partage fréquent d’éléments du monde visuel vers le sonore et vice versa. Entre un univers 3D aux architectures mathématiques et une atmosphère sonore méditative, Re ect lab est une forme hybride, née du VJing et de l’illustration sonore.

spoutnik

Helios Horses | Primitive Trails
Durée: 30 min

Helios Horses exprime la force jaillissante d’une nature indomptable et magnétique. Les chevaux du soleil plus puissant que tout, guide notre musique jusqu’au plus profond du cosmos. Les images dansent avec les sons et deviennent matière.

spoutnik

The Drone Chronicles – Rob Van Leisjen

 

En présence de l’artiste: samedi 30 mars, jeudi 4 avril, vendredi 5 avril, samedi 6 avril

The Drone Chronicles

L’exposition The Drone Chronicles met en scène le travail de recherche conséquent que Rob van Leijsen mène depuis plusieurs années sur les drones. Il y présente avant tout un diptyque de livres qui montre l’évolution et l’intégration des drones dans notre société civile depuis l’invasion américaine en Afghanistan en 2001 jusqu’a aujourd’hui. La récente réédition et l’extension du projet présenté à l’espace eeeeh!, vise en outre une prise de conscience collective de la présence et de l’usage des drones, et a pour but d’atteindre un public plus large grâce à sa publication aux éditions Centre de la Photographie Genève et Spector Books.

D’une part la production exponentielle de nombreux types de drones est présentée par un catalogue extensif qui inclut tous les modèles introduits sur le marché public ou développés dans un but défensif par des états entre 2001 et 2016. D’autre part, les possibilités d’utilisation et les questions éthiques et politiques sont traitées dans un deuxième livre qui rassemble les articles de presse marquants au sujet des drones dans le monde entier.

En 2018 Rob van Leijsen (1983, Tilburg, Pays-Bas) a reçu le Prix artistique de la Ville de Nyon, sa première publication personnelle « Art Handling in Oblivion » a été primée parmi les plus beaux livres suisses en 2014. C’est un graphiste pluridisciplinaire basé à Genève. Sa pratique porte principalement sur des projets culturels, notamment dans les domaines du design de l’édition ainsi que dans la recherche.

Bande annonce

 

Avec la participation de: Noé Cauderay, Festival du Cinéma Jeune Public de Lausanne, Aurélie Dubois, Swann Thommen avec Lexico Records, Rob Van Leisjen, Henry Deletra, Emma Souharce, Robert Ireland, Shani Lawrence, Collectif Caractères Mobiles, collectif DATA, les artistes du Bureau des questions importantes, Skander Mensi, Flo Kaufmann, Luc Aubort, Isaline Vuille, Valentine Paley, Timothée Messeiller, Julie Deck Marsault, Virginie Portier, etc…

Résidence de Cécile Tonizzo

Cécile Tonizzo
SORORIO
(sororio = grandir ensemble comme des soeurs)
Résidence de recherche de Cécile Tonizzo du 17 au 23 novembre 2018
Matinées rencontres et interviews de femmes à la rencontre des relations durables qui les lie à leur amie.

Portes ouvertes & brunch samedi 24 novembre dès 10h.

Elles se connaissent. de longue date. girl. friend. femme et amie.
Elles se connaissent. de longue date. girl. friend. femme et amie.
Elles sont le point de départ du travail qui se fera ici. l’entrée, l’origine.
sortes de sœurs /
Π/
o dans l’e /
oreille dans l’espace /
ourlet dans l’emmanchure

Le Sororio club se construira à partir de mots. Des mots d’amies. C’est une douce traque de l’amitié, à distance respectueuse, comme pour observer cet état précieux qu’est la camaraderie.
La résidence s’articulera autour de rencontres et d’interviews de femmes, je souhaite parler de la relation durable qui les lie à leur amie. Ces discussions seront la matière première du travail à l’espace eeeeh! la Grenette, le temps des rencontres aura lieu le matin, l’après-midi sera réservé au travail manuel pour broder et dessiner, pour camoufler les récits dans la couture, pour traduire ces histoires en code morse et en broderie.
Du 17 au 24 novembre, l’espace eeeeh! sera un lieu de résidence pour l’amitié: une sorte d’amicale. On accrochera peut-être une banderole chamarrée à l’entrée «sororio club nyonnais, bienvenues à toutes », on laissera peut-être juste la porte ouverte.

PS: Cécile cherche des amies à Nyon ou alentours, des femmes disposées à partager leur histoire d’amitié. Il est possible de venir seule ou ensemble. contact: ceciletonizzo@gmail.com