Tales Of Nursing de Loren Kagny

du 12 mars au 3 avril 2021

Week-end d’ouverture le vendredi 12 et samedi 13 mars 2021 de 16h à 20h et 11h à 15h en présence de l’artiste. Les ouvertures régulières sont prévues les vendredis et samedis, soit le 19*, 20, 26* et 27 mars ainsi que le 2* et 3 avril ou sur rendez-vous.
(*en présence de l’artiste)


Tales of Nursing propose une installation immersive, un monde de mirages, de blessures et d’expériences du soi. Ce monde se manifeste par la peinture, la sculpture, l’odeur…
Les peintures présentent une figure à la fois infirmière et blessée. C’est un récit. Le personnage de l’infirmière semble se trouver face à ses propres blessures, en quête de sa propre guérison.

Stylistiquement, quelque chose de douloureux se dégage de ces peintures, accentuant le caractère onirique et hallucinatoire de la représentation. Les coulures apparaissent comme des larmes, le spray rouge se distingue comme du sang qui aurait transpercé un pansement.

Les objets évoquent des amulettes, des talismans ou des hochets. Ils sont peut-être là pour apporter leur contribution aux soins rationnels de l’infirmière par leurs propriétés forcément magiques et apaisantes. Malgré la fragilité de leur présence, une grande force se dégage de l’installation. L’ensemble est de l’ordre de l’inquiétante étrangeté.

Tales of Nursing peut se traduire de l’anglais par : Histoires des soins infirmiers, Contes sur l’allaitement, Récits d’infirmières ou encore Contes sur les soins.


Loren Kagny crée un univers onirique à la structure narrative unique, dans lequel des personnages familiers se transforment continuellement. Dessinés ou sculptés, cousus, tissés, ils évoquent des sujets fondamentaux tels que la santé, le genre, la sexualité et la violence. Fait d’une infinité de mondes, comme autant d’occasions de redéfinir la réalité, et de suggérer une forme de réconciliation avec l’état des choses, la mythologie de Loren Kagny se construit au fil de ses œuvres et de ses visions. Son travail émerge, aussi nécessaire qu’un kit de premiers soins qui pourrait guérir et sublimer des blessures. Loren Kagny est née en 1992 à Nyon. Elle a présenté son travail en expositions collectives et personnelles à Genève (Quark, MJ, Forde) Lucerne (Sic! Raum für Kunst), Zurich (UpState), Milan (Sprint Milano) ou encore Londres (Asylum). En 2015, elle obtient son bachelor en arts visuels à L’ECAL et poursuit ses études en master à la Haute école d’art et design de Genève en design mode et accessoires.


vue d’installation, Tales of Nursing, Loren Kagny, 2021 |au premier plan: 1 visite, 2 visites, fleurs coupées, vases en verre, plastique, eau, 2021. crédit photo: Loren Kagny
looking at yourself, looking at the future, looking at the past, 2021, acrylique et eau sur canvas. crédit photo: Loren Kagny
vue d’installation, de gauche à droite: the fall (lâcher prise), 2021, acrylique et eau sur canvas; L, 2021, verre, textile; save me from rebirth . SOS (i am one), 2021, acrylique, eau, rubans adhésif et textile sur canvas. crédit photo: Loren Kagny
a magical song, 2021, verre, textile, clochette. crédit photo: Loren Kagny
mini L’eau, 2021, acrylique et crayon sur canvas. crédit photo: Loren Kagny
vue d’installation Tales of Nursing, Loren Kagny, 2021. crédit photo: Loren Kagny

mini nurse, 2019-2021, textiles, rubans, pigments. crédit photo: Loren Kagny
flying creamy, 2021, verre, textile. crédit photo: Loren Kagny
vue d’installation, de gauche à droite: flying creamy, 2021, verre, textile; nursing doll, 2020-2021, peinture et tipp-ex sur papier, cadre aluminium peint. crédit photo: Loren Kagny

Avec le soutien de Art en jeu